Historique et fondement

L’impulsion pour la création d’Hāora, qui signifie oxygène en maori, est venue de Noémie Requet, psychologue à Yverdon. Noémie travaille depuis plusieurs années avec les enfants à Haut Potentiel Intellectuel (enfants HPI) et leur famille. Suite à une présentation du projet, plusieurs parents dont les enfants rencontrent cette spécificité, se sont joints à elle pour que l’école puisse voir le jour.

Tous rejoignent Noémie Requet autour du constat, malheureusement un peu sombre, que beaucoup d’enfants HPI sont en échec et en souffrance dans leur parcours scolaire. En effet, bien que la politique d’inclusion soit maintenant obligatoire, le manque de moyens mis à la disposition du corps enseignant et des directions d’écoles publiques semble rendre la tâche difficile.

Même si la thématique du « Haut potentiel Intellectuel » est abordée dans les écoles et paraît être une préoccupation pour certains professionnels de l’enseignement, le nombre insuffisant d’enseignants spécialisés et les informations partielles sur le sujet ne permettent pas d’apporter des solutions satisfaisantes pour l’ensemble des élèves HPI.

De plus, le manque de connaissances sur le sujet renvoie encore trop souvent aux idées reçues. Les enfants à haut potentiel intellectuel sont régulièrement qualifiés de « surdoués » capables d’évolution sans soutien particulier, en opposition à d’autres, « moins doués », qui en auraient plus besoin. Ils sont parfois réduits à l’image d’enfants perturbateurs, insolents, et peu intéressés par les matières scolaires. Dans les deux cas, les besoins spécifiques, notamment les besoins pédagogiques, ne sont pas, ou insuffisamment pris en compte.  Ce manque de reconnaissance de leur particularités engendre chez certains une mauvaise estime d’eux- mêmes, une démotivation, et différents troubles pouvant mener à la déscolarisation.

Motivées par l’envie d’apporter des solutions et un soutien concret aux enfants qui en ont besoin, les personnes intéressées par le projet ont décidé de créer l’association « Ecole pour enfants à besoins spécifiques d’Yverdon ». Elle a vu le jour le 23 juillet 2014. Les membres ont ensuite œuvré pour que l’Ecole Hāora ouvre ses portes à la rentrée scolaire d’août 2014.